24 mai 2018 : tous au Start-Up show !

La quatrième édition du Start-Up show se déroulera le jeudi 24 mai à Metz, à Blida (bâtiment totem Lorntech).
 

Tous les ans, Metz accueille pendant une journée 42 start-up originaires de Lorraine, Sarrebruck, Trèves et Luxembourg.
Formidable occasion pour découvrir des savoir-faire, des innovations avec, cette année, comme thème particulier le jeu vidéo.

L'écosystème numérique lorrain de la Lorntech sera bien entendu largement représenté.
Si vous n'avez pu venir nous rencontrer pendant Smart Industries au mois de mars à Paris et que vous ne prévoyez pas de visiter le salon Be 4.0 de Mulhouse, alors profitez du 24 mai pour nous faire une petite visite à Metz.
Nous serons très heureux de vous présenter les dernières évolutions du What is What.


Quoi : 4ème start-up show 42
Où : TCRM Blida, 7 avenue de Blida, Metz
Quand : 24 mai 2018, de 10h00 à 18h00.
Entrée gratuite mais inscription en ligne nécessaire (ici).

lire plus
Alliance The WiW, JME electronic et Selmoni : des solutions globales pour l'industrie 4.0

L'électronicien JME electronic (basé à Husseren Wesserling), l'automaticien Selmoni (basé à Altkirch) et The WiW (basé à Nancy) ont décidé d'unir leurs compétences et savoir-faire pour être en mesure de proposer à leurs clients des solutions "globales" pour l'Industrie 4.0.
"Globales" parce que couvrant l'ensemble du spectre des spécialités nécessaires pour répondre à l'évolution des besoins induits par l'Industrie 4.0 : généralisation et diversification des capteurs, internet des objets, automatisation, big data, maintenance prévisionnelle...

En effet, la performance des outils de production est de plus en plus le résultat d'une convergence entre architecture physique (capteurs, réseaux, automates), pilotage logiciel (big data, aide à la décision, algorithmes d'optimisation et, bientôt, intelligence artificielle) et outils d'interactionentre les individus, les organisations et les équipements (tablettes, applis mobiles, RV/RA...).

Avec plus de 50 techniciens et spécialistes, et forts de projets réalisés à travers toute l'Europe, les 3 partenaires se positionnent pour devenir un des tout premiers acteurs en mesure de proposer des solutions "de bout en bout" : conception, réalisation, installation, exploitation, maintien en condition, modernisation ; et ce, dans l'ensemble des composantes (capteurs et mesure, réseaux et automatismes, traitement de données et logiciels de pilotage...)

Au delà de la seule dimension technique, l'offre comprendra l'ensemble des briques nécessaires pour permettre à un industriel de mener à bien un projet Industrie 4.0, notamment l'accompagnement et la formation.

Vous pourrez découvrir ces offres globales lors du salon "BE 4.0" de Mulhouse, les 20 et 21 novembre 2018.

En savoir plus :

L'entreprise JME electronic a deux principaux domaines d'activité : la conception d'ensembles et de sous-ensembles électroniques ainsi que le développement de logiciels/firmwares (embarqués ou non intégrés).
Depuis 2009, JME electronic est design partner de Microchip, leader mondial des microcontrôleurs.
www.jme-electronic.com

L'entreprise Selmoni apporte depuis 27 ans performance et fiabilité aux moyens de production, grâce à ses compétences reconnues en automatisme, réseaux et électricité industrielle.
Selmoni est solution partner de Siemens.
www.selmoni.fr
 

lire plus
Bientôt le salon Smart Industries

Global Industrie 2018, le grand rendez-vous de l'industrie se tiendra au parc des expositions de Villepinte du 27 au 30 mars 2018.
The WiW y sera pour présenter les dernières innovations du What is What ainsi que de nouvelles offres.

lire plus
Ce que le BIM va changer pour l'usine 4.0

"BIM"... derrière ce trigramme en forme d'onomatopée se cache une évolution radicale de la façon dont les bâtiments sont dorénavant conçus, construits, suivis et documentés.

Dans une approche très simplifiée, on pourrait dire que le Building Information Modeling(BIM) est une modélisation 3D avancée des bâtiments.
En réalité, le BIM est beaucoup plus que cela :
- tout d'abord, la démarche BIM ne s'applique pas uniquement aux bâtiments mais également à leur environnement, à leur contenu (réseaux) et à leurs composants (chaufferie, système de manutention...).
- ensuite, le BIM permet de disposer et de partager une base technique et documentaire unifiée, utile bien sûr en phase de conception/construction mais également pendant toute la période d'exploitation. Avec, par exemple, des bénéfices en termes de maîtrise énergétique, de collaboration entre corps de métiers, de modernisation.

Pour la transformation "Industrie 4.0", ces deux caractéristiques sont la promesse d'améliorations de performance.
L'époque du hall intangible dans lequel on glissait les machines est clairement révolue. Le(s) bâtiment(s) et leur environnement -au sens large- sont devenus des composants essentiels du système de production (gestion des flux (matières, énergie, personnes), respect des normes, distribution de l'information (réseaux...), performance énergétique globale) et doivent être exploités et maintenus comme tels.
L'optimisation puis l'exploitation d'une ligne de production ne peuvent donc s'envisager sans une modélisation technique avancée de leur environnement. Cette modélisation facilitera par ailleurs la prochaine généralisation de la réalité augmentée (RA) dans l'usine pour, par exemple, des applications de maintenance. Elle sera également une étape incontournable vers l'usine modulaire reconfigurable.

Pour l'industriel qui conçoit, produit ou distribue des équipements tels que, par exemple, des systèmes de manutention ou des aéroréfrigérants, être "compatible BIM" signifie également que les versions numériques de ses produits pourront être importées depuis des bibliothèques de références, être intégrées avec la facilité d'un copier-coller dans un projet architectural, dans les plans d'un site, etc., ce qui constitue un avantage de "référencement" et d'interopérabilité par rapport à un concurrent qui n'en sera qu'aux plans classiques.

Alors, que vous soyez un industriel producteur d'équipements appelés à être intégrés dans un bâtiment ou bien l'exploitant "4.0" d'un site de plus en plus intelligent et performant, anticipez le rapprochement technique et conceptuel de vos actuels outils logiciels et ceux du BIM !
Demain, il n'y aura plus une GMAO pour la production et un autre système pour gérer l'ensemble du site. Demain, pilotage du bâtiment devenu intelligent et de son contenu relèveront de la même démarche de performance.

Anticipant cette évolution de fond et devançant ses concurrents, The WiW a introduit dans la dernière version de la plateforme What is What, un outil de visualisation et de navigation BIM.
Ainsi, les modèles numériques ifc (Industry Foundation Classes) générés par les principaux logiciels BIM du marché sont visionnables en 3D directement dans le What is What, les données techniques associées en sont extraites, les objets BIM sont rattachables aux objets "classiques" du What is Whatet bénéficient dès lors de tous les outils de la plateforme (connexion à des capteurs IoT, GMAO, analyses statistiques, gestion documentaire, benchmarking, géolocalisation...)

Un viewer BIM intégré dans le What is What

BIM : modéliser les bâtiments et leur contenu pour une maîtrise complète de vos installations.


C'est donc une nouvelle étape importante dans la facilitation des interactions numériques entre individus, organisations et équipements. C'est également une nouvelle façon de savoir "quoi est quoi" (Rappelez vous : what is what !) et donc un moyen de maîtriser encore mieux son environnement, ses performances, ses coûts, sa documentation, son entretien...

Vous souhaitez bénéficier d'une démonstration ? contactez nous.

Pour en savoir plus sur le BIM, nous vous conseillons ce site, très complet et parfaitement pédagogique : www.objectif-bim.com
Pour accéder à une vidéo pédagogique (en anglais)



 

lire plus
Des nouveautés pour Smart Industries 2018.

A l'occasion de Smart Industries (du 27 au 30 mars à Villepinte), The WiWprésentera plusieurs nouveautés pour l'écosystème What is What.
 


Smart Industries, c'est le volet "Innovations" du salon Global Industrie. Y sont attendus 50 000 visiteurs du monde entier pour découvrir les nouvelles solutions pour l'industrie 4.0, les dernières nouveautés en matière de numérisation pour l'industrie et rencontrer l'écosystème des fournisseurs et équipementiers, des sous-traitants de l'industrie, etc.


 

Quelles nouveautés dans l'écosystème What is What ?

  • BeTSI : pour la gestion automatisée des registres de sécurité des ERP (Etablissements Recevant du Public).

Matériel de sécurité, personnel, formations, contrôles et visites périodiques, PV & CR : tout est décrit et centralisé pour une exploitation fiable et rapide, notamment pour la tenue à jour du registre de sécurité.

  • Appli "interventions" : pour tous les opérateurs de terrain qui ont besoin d'accéder aux détails et informations relatives aux interventions qui leur sont confiées tout en tenant informé le back office de l'avancement du travail.

Mission assignée, historique du réalisé, retour d'expérience, documentation, mode opératoire, photos, etc. sont disponibles même hors couverture mobile dans une appli conçue pour le terrain et les smartphones (GPS, QR code, appareil photo, dictée vocale...)

  • Tableaux de bord de haut niveau : les utilisateurs du What is What apprécient déjà la puissance de l'outil pour décrire, historiser et présenter les données, les faits techniques, les interactions.

Avec les tableaux de bord de haut niveau, vous savez immédiatement où vous en êtes et où sont vos risques : retard de production, indisponibilité du matériel, impact environnemental, vulnérabilité cyber...

  • Sans oublier d'innombrables améliorations et enrichissements issus des retours de la communauté de nos utilisateurs (que nous remercions sincèrement)


Des questions ? Des projets ? Rendez vous sur notre stand (3F33 bis), en plein coeur du village "start-up".
 


 

 

 
lire plus
Evaluer le risque cyber avec le What is What

Lors du salon Smart Industries, The WiWa présenté avec son partenaire HarfangLabson offre dédiée à la cybersécurité industrielle.
 

L'industrie tend à devenir une cible de choix pour les cyber-criminels. Quelques exemples récents : systèmes d'informations verrouillés à distance, chaînes de production paralysées ou logistique désorganisée jusqu'à ce qu'une rançon soit versée. Ces attaques ne sont malheureusement pas réservées aux grands groupes : la plupart des infrastructures industrielles, même très simples, sont reliées, directement ou indirectement, à internet et peuvent donc être ciblées.
Aux risques physiques traditionnels s'ajoutent donc aujourd'hui des vulnérabilités cyber.

Sans céder à la panique, il faut en avoir conscience et s'organiser en conséquence. Cela passe notamment par la sensibilisation des équipes et la mise en oeuvre dans l'OT (Operational Technology) de bonnes pratiques, comme cela se fait déjà dans l'IT (Information Technology) : verrouillage des ports USB, limitation des accès, etc.

Le What is What peut également vous aider. En effet, grâce à lui, vous disposez déjà d'une cartographie de vos équipements et installations. Vous savez comment ils interagissent, vous connaissez leur historique, vous disposez des informations techniques les concernant.
Avec l'expertise de notre partenaire spécialisé, l'équipe Harfanglab, nous vous proposons d'enrichir cette connaissance pour identifier vos risques cyber et évaluer les impacts associés. Nous passons ainsi en revue les questions suivantes : quels sont mes points sensibles (par exemple un terminal de supervision) ? Pourquoi (par exemple : bus non verrouillé) ? quels risques (par exemple : accès possible à un automate) ? quelles conséquences (par exemple : dérèglement de l'automate) ? quel impact (par exemple : production non conforme) ?

Grâce à la vérification de la sensibilité de vos installations aux vulnérabilités qui apparaissent quotidiennement, nous vous aidons à piloter votre gestion de risque et à mettre en place les actions prioritaires de protection.

Avec ce nouveau service, vous disposez dans le What is What d'une vision toujours plus complète et cohérente : fonctionnement des installations, gestion des risques, tableaux de bord, alertes, planification... 
 

Vous souhaitez en savoir plus ?
Prenons rendez-vous

 

 
lire plus
L'appli "interventions" disponible dans le Microsoft Store

Outil essentiel du travail en mobilité, l'application "Interventions" du What is What est maintenant disponible pour smartphone/tablette sous Windows.

Déjà très largement utilisée en version android, cette application est un concentré de What is What destinée à l'action sur le terrain. Maintenance, inspection, intervention urgente, audit... sont autant de circonstances dans lesquelles l'information utile doit être immédiatement présente.
Même hors couverture 3/4 G.

Documentation, tasking, aide au diagnostic et à la décisionreporting... tout est présent et accessible au travers d'une interface épurée qui va à l'essentiel, pour une efficacité opérationnelle maximale.

En continu, ou à la reconnexion si l'environnement opérationnel ne permet pas d'être connecté (zone ATEX, absence de réseau, sous-sol...), le "terrain" et le "back office" établissent et partagent une vision commune dont tous les éléments sont immédiatement datés, tracés et intégrés dans les analyses de la plateforme What is What: historiques, alertes, statistiques, tableaux de bord...
Non conformité, dérive, avarie... les bonnes décisions de pilotage peuvent ainsi être prises en quelques minutes sur la base d'éléments factuels et documentés.

Pour télécharger cette application, rendez-vous sur le Google Play Store (version android) ou sur le Microsoft Store (version windows).

 

lire plus
Storengy fait confiance à The WIW

Afin d'optimiser les tournées de relevés sur leurs sites industriels, STORENGY, filiale de ENGIE, a choisi d'adopter le WHAT IS WHAT pour faciliter la collecte d'informations variées (températures, pressions, contrôles visuels,...) 365 jours par an sur des sites étendus, isolés, avec des couvertures réseaux très faibles et localement en zone ATEX (téléphones portables en mode avion).

The WIW propose une application mobile sur tablette sous Androïd utilisée par les techniciens.

Cette application paramétrable leur affiche toutes les opérations à réaliser sur une journée, avec un mode opératoire détaillé de chaque tâche et toutes les procédures associées.
Les tâches en retard sont affichées également.

Elle leur permet de communiquer automatiquement des photos des installations avec leurs coordonnées GPS, les heures de marche,...
Elle permet de dicter des commentaires qui seront aussi remontés automatiquement.

C'est simple, rapide et efficace.

 

lire plus
The WiW ouvre un bureau en Ile de France

Presque 3 ans après sa création (c'était le 18 juin 2015), The WiW accélère son développement en ouvrant un bureau commercial à Etrechy, en région parisienne.

L’Île de France devient ainsi, après le Grand Est, la 2ème région française où The WiW sera physiquement implanté de manière permanente.
Damien Sironi, directeur général de The WiW explique : "Nous avons beaucoup appris de nos deux premières années de commercialisation dans le Grand Est. Qu'il s'agisse de la pertinence de l'offre What is What, de la maturité du discours commercial, ou de la capacité de l'équipe à répondre aux attentes de nos clients...  le salon Smart Industrie en mars nous a montré que nous étions prêts pour partir à la conquête de nouveaux marchés".

Cette nouvelle implantation en dehors du Grand Est marque donc le début d'une nouvelle étape très importante de la vie de la société.
Grâce à elle, c'est tout le bassin parisien et l'orléanais qui vont pouvoir être prospectés.
D'autres implantations sont à l'étude.

lire plus
The WiW s'installe au Village

Le nouveau "Village by CA" (Crédit Agricole) de Nancy a été inauguré le 18 juin

Ce bâtiment fraîchement rénové rejoint le réseau des 26 "Villages by CA", lieux d'accélération pour projets à fort potentiel situés dans toutes les principales villes d'innovation de France.
Six start-up prometteuses, dont The WiW, ont été sélectionnées pour emménager dans ce lieu où elles bénéficieront de la proximité avec tout l'écosystème des partenaires du projet.

Pour The WiW, rejoindre ce réseau est d'une part la reconnaissance du chemin parcouru depuis la création, il y a 3 ans, un autre 18 juin (18 juin 2015). C'est surtout l'occasion de rejoindre un peloton et d'amplifier la dynamique de croissance que la société connaît actuellement (voir l'article relatif à l'ouverture de notre bureau parisien).

C'est avec grand plaisir que nous vous accueillerons dans ces nouveaux espaces.

Lire le communiqué de presse.
Découvrir le réseau des Villages.

lire plus