Bientôt le salon Smart Industries

Global Industrie 2018, le grand rendez-vous de l'industrie se tiendra au parc des expositions de Villepinte du 27 au 30 mars 2018.
The WiW y sera pour présenter les dernières innovations du What is What ainsi que de nouvelles offres.

lire plus
Ce que le BIM va changer pour l'usine 4.0

"BIM"... derrière ce trigramme en forme d'onomatopée se cache une évolution radicale de la façon dont les bâtiments sont dorénavant conçus, construits, suivis et documentés.

Dans une approche très simplifiée, on pourrait dire que le Building Information Modeling(BIM) est une modélisation 3D avancée des bâtiments.
En réalité, le BIM est beaucoup plus que cela :
- tout d'abord, la démarche BIM ne s'applique pas uniquement aux bâtiments mais également à leur environnement, à leur contenu (réseaux) et à leurs composants (chaufferie, système de manutention...).
- ensuite, le BIM permet de disposer et de partager une base technique et documentaire unifiée, utile bien sûr en phase de conception/construction mais également pendant toute la période d'exploitation. Avec, par exemple, des bénéfices en termes de maîtrise énergétique, de collaboration entre corps de métiers, de modernisation.

Pour la transformation "Industrie 4.0", ces deux caractéristiques sont la promesse d'améliorations de performance.
L'époque du hall intangible dans lequel on glissait les machines est clairement révolue. Le(s) bâtiment(s) et leur environnement -au sens large- sont devenus des composants essentiels du système de production (gestion des flux (matières, énergie, personnes), respect des normes, distribution de l'information (réseaux...), performance énergétique globale) et doivent être exploités et maintenus comme tels.
L'optimisation puis l'exploitation d'une ligne de production ne peuvent donc s'envisager sans une modélisation technique avancée de leur environnement. Cette modélisation facilitera par ailleurs la prochaine généralisation de la réalité augmentée (RA) dans l'usine pour, par exemple, des applications de maintenance. Elle sera également une étape incontournable vers l'usine modulaire reconfigurable.

Pour l'industriel qui conçoit, produit ou distribue des équipements tels que, par exemple, des systèmes de manutention ou des aéroréfrigérants, être "compatible BIM" signifie également que les versions numériques de ses produits pourront être importées depuis des bibliothèques de références, être intégrées avec la facilité d'un copier-coller dans un projet architectural, dans les plans d'un site, etc., ce qui constitue un avantage de "référencement" et d'interopérabilité par rapport à un concurrent qui n'en sera qu'aux plans classiques.

Alors, que vous soyez un industriel producteur d'équipements appelés à être intégrés dans un bâtiment ou bien l'exploitant "4.0" d'un site de plus en plus intelligent et performant, anticipez le rapprochement technique et conceptuel de vos actuels outils logiciels et ceux du BIM !
Demain, il n'y aura plus une GMAO pour la production et un autre système pour gérer l'ensemble du site. Demain, pilotage du bâtiment devenu intelligent et de son contenu relèveront de la même démarche de performance.

Anticipant cette évolution de fond et devançant ses concurrents, The WiW a introduit dans la dernière version de la plateforme What is What, un outil de visualisation et de navigation BIM.
Ainsi, les modèles numériques ifc (Industry Foundation Classes) générés par les principaux logiciels BIM du marché sont visionnables en 3D directement dans le What is What, les données techniques associées en sont extraites, les objets BIM sont rattachables aux objets "classiques" du What is Whatet bénéficient dès lors de tous les outils de la plateforme (connexion à des capteurs IoT, GMAO, analyses statistiques, gestion documentaire, benchmarking, géolocalisation...)

Un viewer BIM intégré dans le What is What

BIM : modéliser les bâtiments et leur contenu pour une maîtrise complète de vos installations.


C'est donc une nouvelle étape importante dans la facilitation des interactions numériques entre individus, organisations et équipements. C'est également une nouvelle façon de savoir "quoi est quoi" (Rappelez vous : what is what !) et donc un moyen de maîtriser encore mieux son environnement, ses performances, ses coûts, sa documentation, son entretien...

Vous souhaitez bénéficier d'une démonstration ? contactez nous.

Pour en savoir plus sur le BIM, nous vous conseillons ce site, très complet et parfaitement pédagogique : www.objectif-bim.com
Pour accéder à une vidéo pédagogique (en anglais)



 

lire plus
Des nouveautés pour Smart Industries 2018.

A l'occasion de Smart Industries (du 27 au 30 mars à Villepinte), The WiWprésentera plusieurs nouveautés pour l'écosystème What is What.
 


Smart Industries, c'est le volet "Innovations" du salon Global Industrie. Y sont attendus 50 000 visiteurs du monde entier pour découvrir les nouvelles solutions pour l'industrie 4.0, les dernières nouveautés en matière de numérisation pour l'industrie et rencontrer l'écosystème des fournisseurs et équipementiers, des sous-traitants de l'industrie, etc.


 

Quelles nouveautés dans l'écosystème What is What ?

  • BeTSI : pour la gestion automatisée des registres de sécurité des ERP (Etablissements Recevant du Public).

Matériel de sécurité, personnel, formations, contrôles et visites périodiques, PV & CR : tout est décrit et centralisé pour une exploitation fiable et rapide, notamment pour la tenue à jour du registre de sécurité.

  • Appli "interventions" : pour tous les opérateurs de terrain qui ont besoin d'accéder aux détails et informations relatives aux interventions qui leur sont confiées tout en tenant informé le back office de l'avancement du travail.

Mission assignée, historique du réalisé, retour d'expérience, documentation, mode opératoire, photos, etc. sont disponibles même hors couverture mobile dans une appli conçue pour le terrain et les smartphones (GPS, QR code, appareil photo, dictée vocale...)

  • Tableaux de bord de haut niveau : les utilisateurs du What is What apprécient déjà la puissance de l'outil pour décrire, historiser et présenter les données, les faits techniques, les interactions.

Avec les tableaux de bord de haut niveau, vous savez immédiatement où vous en êtes et où sont vos risques : retard de production, indisponibilité du matériel, impact environnemental, vulnérabilité cyber...

  • Sans oublier d'innombrables améliorations et enrichissements issus des retours de la communauté de nos utilisateurs (que nous remercions sincèrement)


Des questions ? Des projets ? Rendez vous sur notre stand (3F33 bis), en plein coeur du village "start-up".
 


 

 

 
lire plus